Un très nombre de CV contient des informations inexactes, gonflées truquées ou mensongères.  

 
Un CV sur 3 est enjolivé et au cours des entretiens d’embauche, certains candidats à un emploi revendiquent de fausses expériences professionnelles ou des responsabilités largement revisitées à la hausse. Les périodes d’inactivité peuvent être soigneusement dissimulées  
Nous vous en dressons une liste naturellement pas complète compte tenu de notre expérience et de l’ingéniosité de certains candidats : 
 

  • faux diplôme, fausse recommandations
  •  fausse attestation de qualification
  • faux emploi occupé à l’étranger, fausse fiche de paie
  • modification d’une fiche de paye notamment le salaire
  • imitation de signature, rajout de mention
  • montage photos, postes jamais occupés
  • missions à l’étranger inventées, créations de faux logos, de faux cachets, de faux hologrammes d’école. 
 
Notre expertise  est d’évaluer les compétences techniques, comportementales, la conscience professionnelle, l’adaptabilité, le sens de l’initiative, de l’innovation, l’acceptation des remarques, l’écoute, l’auto-motivation, l’empathie, la durée de la présence au sein de l’entreprise (entrée –sortie), la durée du poste occupé, le motif du départ etc… 
 
Ainsi les raisons invoquées pour expliquer la cessation d’activité dans l’ancien poste occupé sont-elles-exactes ou très éloignées de la réalité ? 

Comment le candidat justifie-t-il/elle ses nouvelles prétentions financières s’il est tenu compte des réelles fonctions qu’il occupait dans son ancien poste ? Quelle qualification nouvelle revendique -t-il/elle ? 
 
 
              Qui sommes-nous pour vous proposer cette prestation ?  
 
Nous avons participé à des formations spécifiques et avons-nous-même animé des stages sur la communication manipulation.  
 
Nous avons mis en place une méthodologie du questionnement précise pour vous garantir la pertinence des renseignements qui nous nous sont confiés et recueillir des témoignages sérieux. 
 
Compte tenu de tous les outils mis à la disposition du grand public il est devenu très facile grâce à de nombreux logiciels de créer ou de modifier n’importe quel document.  
 
Pas besoin d’être faussaire, une personne peu qualifiée peut en fabriquer sans grande difficulté pour susciter votre curiosité.  
 
Il convient donc d’être très vigilant quand il s’agit d’appréhender un CV et d’authentifier tous les diplômes d’un parcours professionel,  scolaire, universitaire ou autre annonce sur le CV (formation à l’étranger, postes occupés...)  
 
Vérifier un CV et le parcours professionnel d’un candidat revendiquant une qualication professionnelles bien spécificique ou souhaittant obtenir un poste d’encadrement s’impose à tout recruteur.  
 
Pour mener notre enquête, des contacts téléphoniques seront nécessaires, ils seront pris auprès des anciens responsables hiérarchiques du candidat : DRH, collègues de travail, responsable de stages, fournisseurs, clients etc…

Les dispositions des articles L1221-9 et L. 1221-8 du code travail seront respectées. 
 
A l’issue de notre mission il vous sera transmis un rapport complet en toute confidentialité.  
 
Nous vous conseillons pour toute demande d’embauche de demander à vos candidats de vous autoriser à joindre vos anciens employeurs. 
 
Enfin pour lutter contre la fraude et les diplômes virtuels, un système numérique d’authentification nationale des diplômes devrait être mis en place par les pouvoirs publics. Tout postulant à un emploi pourra transmettre au recruteur son lien et son identifiant qui permettront à ce dernier de consulter les documents. Toutefois l’accord du postulant sera indispensable à obtenir.  


Si les faux diplômes seront vraisemblablement plus faciles à repérer, (sauf ceux obtenus à l’étranger) il n’en demeure pas moins que pour obtenir des informations probantes sur un candidat et identifier son profil notre intervention vous aidera à éviter les candidatures d’imposteurs ou de menteurs, l’enquête que nous menons, vous permettra de vous transmettre des informations très importantes.