Définition de P. Besson et JC Possin 

 
“L’intelligence économique est la maîtrise concertée de l’information et de la coproduction de connaissances nouvelles. Elle est l’art de détecter les menaces et les opportunités en coordonnant le recueil, le tri, la mémorisation, la validation, l’analyse et la diffusion de l’information utile ou stratégique à ceux qui en ont besoin. Elle impliquera une protection adaptée à tous les stades de son élaboration : acquisition, traitement, exploitation, et au patrimoine en résultant avec une attention particulière aux prémisses (…). Pour l’essentiel, l’intelligence économique est un cycle d’informations dont la finalité est la production de renseignements stratégiques et tactiques à “haute valeur”ajoutée”. 

Bien des questions sont abordées et traitées au cours d’un audit consacré à l’intelligence économique, nous vous en citons quelques- unes :

Sécurité informatique, protection et gestion de l’information stratégique, délégation de pouvoir, maîtrise et renseignement d’entreprise, veille informatique, analyse, protection des téléphones portables, des ordinateurs, gestion des mots de passe, protection des données, des documents sensibles, transmission des mails, (cryptage) sécurité des locaux, code d’accès aux bureaux, alarme, confidentialité, protection de la vie privée, correspondant informatique, (CIL) - (géolocalisation, vidéo,) contrat de travail, concurrence déloyale etc …….

L’ANSSI a publié le 3 octobre 2012 un nouveau guide intitulé.  L’hygiène informatique en entreprise.

Quelques recommandations simples visant à rappeler que protéger ses données et son réseau informatique est fondamental pour la survie de l’entreprise et sa compétitivité : 

  • Le système informatique de l’entreprise peut faire l’objet d’une agression interne (les erreurs humaines ou la malveillance d’un salarié) ou externe (attaque contre le site Internet de l’entreprise, programmes informatiques malveillants cachés dans des pièces jointes à des courriels ou dans des clés USB piégées, vol de mots de passe). 
  • La perte ou le vol de certaines informations ou l’indisponibilité du système informatique peuvent avoir de lourdes conséquences pour l’entreprise, entrainant notamment la perte de confiance des clients, des partenaires, un avantage pris par un concurrent ou encore la perte d’exploitation suite à une interruption de la production. 
  • A l’inverse, bien protéger les informations confidentielles confiées par des clients et des partenaires peut créer un avantage concurrentiel. 

 
Ainsi, des mesures de protection adaptées doivent faire l’objet d’une politique de sécurité écrite, comprise et connue de tous et dont l’application doit être appuyée par la direction et périodiquement vérifiée. 

L’  Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information  propose à cet effet une liste de 40 règles à mettre en œuvre et à respecter.

Pour assurer la sécurité du système informatique dans l’entreprise, il est nécessaire pour le responsable des systèmes informatiques de : 

  • Connaitre précisément le système d’information et ses utilisateurs 
  • Maitriser le réseau 
  • Mettre à jour les équipements terminaux 
  • Segmenter le réseau et contrôler l’annuaire 
  • Protéger le réseau interne de l’internet 
  • Surveiller les systèmes 
  • Contrôler l’accès aux locaux et sécurité physique 
  • Faire auditer la sécurité 
  • Sensibiliser le personnel 
  • Faire auditer la sécurité

 
La délégation interministérielle à l'intelligence économique s’inscrit aujourd’hui dans le nouveau dispositif mis en place par le décret du 22 août 2013. 
 
Dans ce cadre, rattachée au Premier ministre, elle élabore et coordonne l’action de l’État en matière d’intelligence économique. 
    
En savoir plus  sur 
 

  • Qu'est-ce-que l'intelligence économique? 
  • Missions 
  • Expertise 
  • Textes officiels 
  • Les acteurs de l'intelligence économique 
L’audit qui vous sera proposé sous forme de test vous permettra d’évaluer vous-même votre degré d’intelligence collective. Il se présente sous forme d’autodiagnostic. Vous aurez la possibilité de faire la moyenne des notes. 

En obtenant 500/1000 vous saurez que vous disposez non seulement d’une intelligence collective mais aussi une intelligence économique.

Si vous souhaitez aller plus loin, il vous sera alors proposé d’effectuer un débriefing,   du « Test 1000 » par le dirigeant de  Bernard Besson Consulting qui lui servira de fond de dossier pour traiter, sans perte de temps, les points faibles de l’intelligence économique d’entreprise.
 
Notre contribution est organisée en collaboration avec ce cabinet spécialisé compte tenu de notre propre expertise.